L'écriture de l'amitié a-t-elle un genre ? Les alba amicorum alsaciens (XVIIIe-XIXe siècle)

Créateur

Contributeur

Mouysset, Sylvie

Éditeur

Master 1 : Histoire et Civilisations modernes et contemporaines : Toulouse - Jean Jaurès

Date de création

2017

Résumé

Initialement, les alba amicorum sont des recueils de déclarations d'amitié apparus dans les cercles d'étudiants réformés au XVIe siècle. La tradition veut que l'on demande à ses amis d'y inscrire une citation, un poème ou un emblème, souvent lors d'une séparation. Plus tard et notamment en Alsace, leur usage évolue et les femmes font leur apparition dans la pratique à la fin du XVIIIe siècle. S'ouvre une période où tant les hommes que les femmes écrivent des petits mots d'amitié dans ces carnets, avant que la pratique ne connaisse une raréfaction des hommes au XIXe siècle. L'écriture de l'amitié devient alors quasi exclusivement féminine, d'autant que les femmes bénéficient de plus en plus d'une éducation leur permettant de manier la plume. Durant cette période de mixité dans la pratique, peut-on dire qu'hommes et femmes écrivent leurs sentiments amicaux en termes identiques ? [résumé de l'auteure]

A d'autres versions